Connect with us

High-Tech

Les 8 meilleurs drones en 2017 – Guide d’achat

deuxsecondes
Mis à jour le 6 décembre 2017 à 18:35

Les ventes de drones ont littéralement décollé ces dernières années. Mais lorsqu’il est question d’en acheter un, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Tout d’abord, il vous faudra décider de ce que vous comptez faire avec, en déterminant vos besoins. C’est votre tout premier drone et vous recherchez un modèle pour débutant ? Vous souhaitez juste un modèle bon marché avec lequel vous amuser un peu ? Ou vous comptez l’utiliser pour prendre des photos et des vidéos aériennes ? Pour vous aider à décider quel drone est le mieux adapté à vos attentes, notre équipe a établi une liste des 8 meilleurs drones en 2017 ci-dessous. Retrouvez d’ailleurs les plus belles photos prises à partir d’un drone sur le site dronestagr.am édité par le très célèbre Eric Dupin.

Quel sont les meilleurs drones en 2017 ?

Le nec plus ultra : DJI Mavic Pro

Deux adjectifs suffisent pour décrire le DJI’s Mavic Pro : portatif et puissant. Capable de se replier jusqu’à adopter un format ultra compact, le DJI Mavic Pro est un modèle de choix pour les fans de quadricoptères. Le nouveau système de transmission OcuSync lui confère une portée de près de 7 km, une vitesse de 64 km/h et une autonomie de 27 minutes environ, grâce à une batterie puissante. La portée du drone par rapport à la station est contrôlée par GPS et satellite pour une localisation précise. Grâce à la redondance des capteurs, le mode d’évitement d’obstacles permettra au Mavic Pro d’esquiver tout obstacle susceptible de le heurter.

Visuellement, le Mavic Pro, dont les dimensions sont 8,3 x 19,8 x 8,3 cm, est différent de la gamme de quadricoptères très populaire de DJI. Il a en outre plus de contours et de formes angulaires. Les pattes plus courtes du Mavic Pro donnent l’impression qu’il atterrit sur son ventre ; ses bras arrière pivotent vers le bas pour se replier sur eux-mêmes tandis que les bras avant se replient sur la partie supérieure du corps principal. Gros avantage : ce modèle se range facilement dans un sac à dos.
Le drone se configure en un claquement de doigts et, après l’avoir connecté à la télécommande, vous pouvez ajouter un smartphone faisant office d’écran. La télécommande compacte est aussi bien conçue que le Mavic Pro lui-même, avec deux joysticks contrôlant la hauteur, la direction et les mouvements. Une molette de défilement à l’arrière permet d’ajuster le support caméra, tandis qu’une autre peut se programmer. La caméra permet d’enregistrer des vidéos 4K à 30 fps ou 1080p à 96 fps. Il est possible de diffuser en live sur Facebook, YouTube et Periscope à 30fps. Il est également possible de prendre des photos à l’aide de la caméra de 12 mégapixels.

Deuxième meilleur modèle, meilleure caméra : DJI Phantom 4

Le Phantom 4, à l’instar des produits de DJI, continue de dominer le marché du drone. C’est d’ailleurs selon nous le meilleur drone équipé d’une caméra. Il est fourni tout équipé avec des caractéristiques et fonctionnalités supplémentaires, qui justifient son prix élevé. Pesant seulement 1,3 kg, le poids additionnel du Phantom 4 par rapport au Phantom 3 Professional vient de sa batterie d’une capacité de 5 350 mAh. Les débutants comme les experts trouveront le Phantom 4 facile à piloter, en partie grâce à un système de sécurité qui détecte les obstacles et stoppe l’appareil. Ce système n’est pas infaillible, mais c’est l’un des nombreux atouts de ce drone qui rendent son prix légitime.

Pouvant atteindre des vitesses allant jusqu’à 72 km/h, le Phantom 4 peut voler à 6 km au-dessus du niveau de la mer, mais les réglementations de la FFA vont réduire cette distance à 122 mètres dans une zone soumise à de sévères restrictions. Parmi les nombreux modes de vol, citons notamment le vol autonome, le mode sport, de positionnement. Les fonctionnalités sont nombreuses, toutes parfaitement gérées par un contrôleur ultra-performant. Le temps de vol de 28 minutes et le temps de recharge de 75 minutes placent le Phantom 4 parmi les meilleurs produits de cette gamme de prix.

Avec une ouverture fixe f/2.8 et une capture vidéo 4K, c’est sans contexte la caméra qui sort ce drone du lot. Les images peuvent être prises aux formats JPG, RAW DNG ou RAW + JPG à une résolution de 12 mégapixels. L’enregistrement vidéo 4K plafonne à 30 fps, tandis qu’une baisse de qualité de la vidéo à 1080p permettra une prise de vue de 48, 50, 60 et 120 fps. Le cardan remplit parfaitement son rôle de stabilisation de la caméra pendant le vol et permet d’éviter que les mouvements du drone n’affectent la vidéo. Pour des vidéos 4K, tenez compte du fait que vous pouvez remplir une carte mémoire de 16 Go en un seul vol. À part cela, le Phantom 4 est l’un des meilleurs drones présents sur le marché.

Meilleur rapport qualité-prix : Syma X5SC

On s’intéresse souvent aux gammes de prix élevées pour avoir le meilleur de la technologie en matière de quadricoptère et de drone, mais il existe plein d’options plus qu’abordables à ne pas négliger. Le Syma X5SC, peu onéreux, permet de prendre des vidéos et photos en HD. Autres caractéristiques : un mode sans tête, un châssis robuste, entre six et huit minutes d’autonomie de vol et une hauteur de plus de 45 mètres. Petit bémol : le rechargement de la batterie 500mAh met deux heures, mais il faut reconnaître qu’un prix si bas implique des concessions.

Toutefois, sa stabilité en extérieur est un défi : pour un drone de moins de 10,5 kg, ce n’est pas surprenant ! Un petit coup de vent, et il lui faut un peu de temps avant de retrouver sa stabilité. Dernière déception, la caméra de 2mp qui prend des photos de moyenne qualité et, bien que le prix ne nous permette pas d’avoir de grandes attentes, on aimerait avoir des photos d’une qualité légèrement supérieure. Heureusement, le X5SC est très résistant et les avis en ligne font état de peu de marques même après avoir foncé dans des arbres, portes, murs, plafonds ou autres obstacles. La bonne nouvelle, c’est que, pour le prix, les pièces de rechange sont peu chères, si jamais vous aviez besoin de nouvelles hélices ou de protecteurs d’hélices.

Malgré une courte autonomie de vol, il est possible d’acheter des batteries supplémentaires pour moins de 20 $. Malgré quelques points faibles au prix de base, le Syma X5SC est une valeur sûre pour un maximum de plaisir, qui en plus ravira votre porte-monnaie.

Le mieux adapté aux débutants : Syma X5C

Si vous n’avez jamais piloté de drone auparavant, il est préférable de commencer par un petit modèle, peu cher et pourtant très bien. Le Syma X5C remplit ces trois critères.
Prôné par les sites de technologie générale et ceux spécialisés dans les drones, le Syma est un bon moyen de mettre un pied dans l’univers du drone. Même s’il n’a rien d’exceptionnel, le SYMA est un bon modèle pour une entrée en matière.

À moins de 1 kg, le X5C peut voler pendant sept minutes à l’aide d’une batterie nécessitant un temps de recharge de 100 minutes. C’est la moyenne pour le prix de ce modèle. Toutefois, contrairement à certains modèles concurrents, le X5C peut voler à l’intérieur comme à l’extérieur, grâce à sa structure résistant au vent. Son système de stabilisation gyroscopique à six axes garantit un maximum de stabilité pendant le temps de vol. Équipé d’une caméra HD 720p et d’une carte mémoire de 2Go, le X5C peut prendre des photos et des vidéos en volant, mais attention, la qualité n’est pas au rendez-vous, avec un rendu presque médiocre.

La portée annoncée d’environ 50 mètres est une limite que nous vous conseillons de ne pas franchir avant d’être totalement en confiance avec les commandes. La technologie d’étalement du spectre de 2,4 GHz est conçue pour éviter toute interférence et permettre une plus grande distance, mais nous vous recommandons de rester près de la maison jusqu’à ce que vous soyez assez confiant pour envisager de vous en éloigner. Heureusement, le Syma X5C est fourni avec quatre hélices et quatre couvre-lames de rechange afin de pouvoir parer à tout dommage causé par les tout premiers crashs, quasi inévitables.
Bien que la durée de vie de la batterie soit courte et sa caméra intégrée guère extraordinaire, son rapport qualité-prix global le rend très intéressant pour les débutants.

Meilleure autonomie de vol : Yuneec Typhoon H avec évitement de collision

Repoussez les distances grâce à ce drone à six rotors de Yuneec, aussi compact qu’agile, qui peut voler jusqu’à 25 minutes avec une seule batterie. Le Typhoon H, prêt-à-voler, a été élu meilleur drone de sa catégorie au CES 2016. Il est encensé par les amateurs professionnels de drones haut de gamme comme par les débutants.

Lors du temps de vol avoisinant les 30 minutes, la caméra avec support à 3 axes anti-vibration CGO3+ prend des vidéos 4K Ultra Haute Définition, exceptionnellement stables. Elle permet d’obtenir également des photos éclatantes avec une résolution de 12 mégapixels et peut effectuer des mouvements complets à 360°. La caméra est dotée d’un objectif grand angle, et on peut voir les images sur un écran tactile Android sept pouces sur la station au sol ST16.

Le drone est doté de plusieurs mécanismes de sécurité avancés, comme la prévention des collisions ultrasonique, un train d’atterrissage rentrant et un système fiable de cinq rotors. Autres caractéristiques innovantes : la trajectoire circulaire Orbit Me, le point-of-interest focus et le curve cable cam.

Le meilleur mini drone : Hubsan H107C+ HD

Les petits emballages renferment parfois de petites merveilles. Les drones miniatures n’ont pas les mêmes caractéristiques que les autres drones cités dans cette liste (rapidité, durée de vie de la batterie ou qualité de la caméra), mais ils n’en demeurent pas moins amusants à piloter. Si vous n’avez ni le temps, ni l’envie, ni les moyens d’acquérir un modèle plus cher, le Hubsan H107C+ HD est le drone fait pour vous. Avec seulement sept minutes d’autonomie de vol, vous voudrez profiter de chaque seconde où cette petite merveille est en l’air (jusqu’à 45,5 mètres). Par chance, la recharge ne prend que 40 minutes.

Grâce à sa caméra de 720p, vous pourrez filmer tout le vol. Mais ce qui a vraiment attiré notre attention sur le Husban, c’est que ce prix n’autorise généralement aucune fonctionnalité supplémentaire, dont est pourtant doté ce drone. Le maintien d’altitude, par exemple, permet un vol stable et en douceur sans déplacement supplémentaire de l’opérateur. Équipé d’un gyroscope six axes pour une stabilité accrue, le Husban prouve une nouvelle fois qu’il est capable de jouer dans la cour des grands.

Le meilleur drone pour les pilotes intermédiaires : Yuneec Q500 4K Typhoon

Prêt-à-voler, le quadricoptère Yuneec Q500 4K Typhoon est un excellent choix pour les pilotes de drones qui souhaitent monter d’un échelon par rapport à leur premier modèle.
Doté d’une caméra avec support à 3 axes anti-vibration CGO3 et d’un objectif à mise au point fixe, le Q500 prend très facilement des vidéos et des images d’excellente qualité. La caméra 4K stabilisée peut aussi prendre des vidéos en slow motion, 1080p, de 120 images par seconde et des photos de 12 mégapixels grâce à sa caméra Steadygrip. Votre smartphone fait alors office de viseur pour images.

Le design est soigné, élégant et moderne – un style que l’on retrouve chez les modèles de la gamme de prix supérieure. Le Q500 a été créé pour être portatif ; les pattes et la caméra se détachent facilement sans l’aide d’aucun outil. La télécommande offre un design unique tout aussi impressionnant, à moitié joystick, à moitié écran Android. Le joystick ST10+ de la station au vol vous permet de faire bien plus que juste piloter le drone. En effet, vous pouvez aussi contrôler la caméra, pour voir ce que la caméra voit en temps réel. Les boutons déclencheurs faciles d’accès permettent de prendre rapidement des vidéos et des photos. Vous pouvez également commander la vitesse de vol du Q500 et la hauteur de sa caméra à l’aide des manettes.

Le premier vol avec le Q500, une fois sorti de son emballage, est programmé selon ce qu’Yuneec appelle le mode « smart mode », qui vous permet de piloter le drone manuellement. Une fois le premier vol effectué, le Q500 a également un mode Angle pour prendre les meilleures images et vidéos possible. Le mode Home permet de le ramener à son point de décollage initial à l’aide d’un simple bouton. L’autonomie de vol est d’environ 15 minutes.

Le meilleur drone pour les professionnels : DJI Inspire 2.0

Si l’aspect financier n’est pas une contrainte et que vous recherchez le meilleur drone qui existe à des fins professionnelles, le quadricoptère DJI Inspire 2.0 est le drone qu’il vous faut. Parfaitement adapté aux stations de radio, réalisateurs de films, vidéographes aériens ou juste aux passionnés aisés, ce modèle haut de gamme est à la pointe de la technologie en matière de drone. Pesant 3,2 kg, avec une envergure d’environ 0,4 mètre entre chaque moteur, vous devrez immatriculer l’Inspire 2 auprès de la FAA avant de le faire voler en extérieur. Une fois l’autorisation accordée, vous pourrez le faire voler en toute sécurité à une hauteur d’environ 5 km pendant 27 minutes grâce à la configuration double batterie alimentant l’ensemble des systèmes auxiliaires (caméras, stabilisateurs, capteurs).

La caméra intégrée Zenmuse X5S est un petit modèle Micro Four Thirds qui prend en charge différents changements d’objectifs (un objectif de 15mm f/1.7 est inclus) pour une qualité maximale de 5,2K en format CinemaDNG, tout en prenant des clichés de 20 mégapixels en format DNG et JPG. Une carte microSD de 16 Go est incluse, mais afin d’en faire un usage le plus professionnel possible, vous devrez faire l’acquisition de cartes contenant plus d’espace de stockage et vendues séparément. Le mode CinemaDNG permet de prendre des vidéos 5,2K à 30 fps et des vidéos 4K à 60 fps.

Outre sa caméra performante, l’Inspire 2 peut voler à environ 93 km/h dans des conditions normales, et à plus de 96 km/h avec un vent arrière.
Le DJI est heureusement doté d’un mode d’évitement d’obstacles qui permet de limiter sa vitesse maximale à une vitesse respectable de 72 km/h. Une telle vitesse requiert du matériel puissant et, fort heureusement, les composants intérieurs et extérieurs sont exceptionnels. Les bras en fibre de carbone sont particulièrement résistants aux crashs et un nouveau système de verrouillage permet de s’assurer que les rotors ne se desserrent pas en plein vol.

Afin de faire un montage vidéo de vos prises de vues, vous pouvez le faire via ces Chromebook ultra performants.

Aime Deuxsecondes sur Facebook
Commentaires

À découvrir